Espèces cibles du Parc

Chaque année, le Parc s'arrête sur l’une ou l’autre espèce issue de cette liste et propose une série d'actions en lien direct. En 2020, c'est le rougequeue à front blanc qui a été choisi comme espèce cible du Parc. Afin de mieux connaître sa répartition dans le Parc, un inventaire participatif débute ce printemps. Toutes les personnes intéressées peuvent s’inscrire via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en téléphonant au 026 924 76 93.

rouge queu 2020

A la différence de son proche cousin le rougequeue noir, le rougequeue à front blanc se reconnaît, en plus de sa queue rouge, à la visière blanche sur la tête du mâle. Son chant  est également très spécifique et est l’un des premiers que l’on peut entendre au petit matin. Les femelles sont plus difficilement différenciables entre les deux espèces.

Cet oiseau insectivore est un migrateur transsaharien qui revient chez nous chaque début de printemps pour nicher. Dépendant des vergers et des forêts, le rougequeue à front blanc se retrouve souvent en milieu urbain et construit son nid dans une cavité, de préférence dans un arbre, mais il adopte volontiers les nichoirs artificiels en mieux bâtis. Aujourd’hui, menacé par sa perte d’habitats naturels et l’utilisation d’insecticides qui limite l’abondance de sa nourriture, le Rougequeue à front blanc se fait rare.

Les villages du Parc semblent présenter de bons potentiels d’habitats pour l’oiseau, raison pour laquelle il a été décidé de réaliser un inventaire. Le territoire du Parc étant grand, un appel est lancé à toutes les personnes qui souhaiteraient prendre part à cet inventaire en réalisant des relevés matinaux sur le terrain. Le rougequeue à front blanc se reconnaît visuellement mais surtout par son chant caractéristique ; vous pouvez déjà vous faire l’oreille en l’écoutant sur le site de Sempach :

https://www.vogelwarte.ch/fr/oiseaux/les-oiseaux-de-suisse/rougequeue-a-front-blanc

Une fois que les territoires du rougequeue à front blanc seront connus, des mesures pourront être proposées pour favoriser l’oiseau :

  • Préservation des arbres à cavités pour la nidification (essentiellement les vergers)
  • Préservation des grands arbres 20-30 mètres
  • Plantation d’arbres et de buissons indigènes
  • Pose de nichoir adaptés
  • Alternance d’herbe haute fleurie (source de nourriture en insectes) et de gazon pour que l’oiseau puisse se poser et se nourrir
  • Signature de la charte des jardins pour une utilisation extensive de son jardin.

Toutes les personnes intéressées à prendre part à cet inventaire peuvent s’annoncer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en téléphonant au 026 924 76 93. Le Parc compte sur vous !

 

Le document de Parc ci-dessous vous indiquera toutes les espèces cibles recensées sur le territoire du Parc.

 
 

Milieux naturels

Le Parc a réalisé un document autour des haies naturelles expliquant comment planter, entretenir et améliorer leur qualité écologique.

 
 
 
 
Le Parc a réalisé un document autour des abeilles sauvages
 
 
 En collaboration avec tous les acteurs de ce domaine, le Parc mène une action contre les plantes exotiques envahissantes.
 
Ci-dessous quelques informations utiles à cette lutte.

Enregistrer

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 
1660 Château-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER