La Journée du Parc 2017 s’est déroulée samedi 11 novembre à Charmey sur le thème Ensemble vers l’autonomie énergétique. Une centaine de personnes y ont participé. Cette journée ponctuait le projet Région-énergie 2016-2017, intitulé L’énergie un produit du Parc. Ces deux dernières années l’énergie est devenue un thème important au sein du Parc Gruyère Pays-d’Enhaut, davantage réputé pour ses fromages et ses paysages que pour sa production d’énergie.

Le bilan énergétique a démontré que le Parc était un important territoire producteur d’électricité renouvelable et qu’il pouvait légitimement viser l’autonomie énergétique, aussi pour le chauffage. Après avoir mené des actions concrètes en matière d’économie d’énergie auprès des agriculteurs et auprès des propriétaires d’immeubles résidentiels, cette journée visait à toucher le grand public. Celui-ci a répondu présent malgré une météo frisquette et capricieuse.

Le matin, Monica Serlavos, du projet Volteface de l’EPFL, a brossé un panorama des initiatives de coopérative énergétique en Suisse romande, les facteurs des réussites et les difficultés. La table ronde qui s’en est suivie a permis de donner des exemples concrets tels qu’Optima Solar à Fribourg ou des projets d’auto-construction SEBASOL.

Toutes ces initiatives citoyennes sont importantes afin de mettre en œuvre la stratégie énergétique 2050 de la Confédération. Le rôle du canton, des communes mais aussi du Parc au niveau régional, en tant que catalyseurs, a également été mis en évidence. Les collectivités publiques ont non seulement un devoir d’exemplarité, mais elles permettent aussi de stimuler et de soutenir le développement d’initiatives individuelles et citoyennes en matière d’énergie. 

Dans le Parc, les bons exemples sont déjà nombreux, pour preuve les installations visitées sur la commune de Val-de-Charmey lors de cette journée : installation solaire photovoltaïque de 1’200m2 sur la ferme des Précornes, mini-centrale hydraulique de la Tzintre, station de lavage de voitures fonctionnant au solaire thermique, chauffage à distance à bois et son important projet d’extension avec cogénération (production d’électricité et de chaleur).

En multipliant de telles installations et en économisant de l’énergie, notamment par l’assainissement des bâtiments, le territoire du Parc pourra ainsi diminuer sa dépendance des énergies fossiles, favoriser l’économie locale et réduire son impact écologique et climatique. C’est dans ce sens que le Parc désire cheminer avec  son projet Région-énergie qui devrait se poursuivre en 2018-2019.

Cette journée du Parc conviviale a accueilli un public très mélangé. Elle s’est conclue sur un bel exemple de transition écologique avec le film Qu’est-ce qu’on attend ? tourné dans le village d’Ungersheim en Alsace. La mobilité durable n’a pas été oubliée : les transports ont été réalisés en minibus et voiture électrique. Un vélo électrique, prix du concours, a fait un heureux.

 

Visites station de lavage de voiture fonctionnant au solaire thermique, installation solaire photovoltaïque de 1’200m2 sur la ferme des Précornes, chauffage à distance à bois et son important projet d’extension avec cogénération, mini-centrale hydraulique de la TzintreJournee energie 4078 d0c45Journee energie 4097 42b25Journee energie 4110 2f511Journee energie 4088 0c8c6

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER